Soyez les bienvenus sur mon blog.
Les mots sont faits pour être lus, échangés, écrits, commentés !

mercredi 14 février 2018

Ma dédicace en médiathèque du 24 novembre dernier Un peu en retard, du à ma maladie qui me prend 90% de ma vie, mais ça a été avec bonheur que j'ai retrouvé des amis lecteurs, pour la dédicace du livre : "partout où que tu sois" qui était sorti un an avant !

samedi 9 décembre 2017

coucou les amis voici un bel article qui vient de paraitre aujourd'hui dans l'Independant et le midi libre , relatant ma rencontre avec mes lecteurs :

samedi 25 novembre 2017

Article de l'indépendant du 23 nov 17

Bonjour les amis, Voici un article paru sur le Journal l'Indépendant du 23 novembre, veille de ma dédicace du 24 au soir à la médiathèque de Sigean... Grace à cet article, j'ai reçu beaucoup de monde et ça a été un moment très convivial et très riche en émotions car c'était une de mes premières sorties alors que je suis en fin de protocole et encore un peu pas très top. Ca m'a fait beaucoup de bien de revoir les amis, des gens et de renouer avec la vie qui m'a tant manqué pendant que j'étais clouée sur mon fauteuil pendant des mois à ne pas pouvoir sortir tant j'étais fatiguée ou sortie de Chimio qui fatigue encore plus... On ne voit ce qu'il manque que quand on en manque !!! bises à tous!

dimanche 5 février 2017

Coucou les amis,
Voici un article sur mon nouveau livre "Partout où que tu sois", qui apparait ce matin Dimanche 5 février, sur le journal "l'Indépendant" :

mardi 29 novembre 2016

Partout ou que tu sois - Calm on down by Sum - NY



Une histoire vraie, racontée par l'auteur avec pudeur et tranquillité, sans s’appesantir sur les conditions des migrants des années 20 vers les États-Unis, mais en donnant assez de détail pour que le lecteur puisse peser vraiment la vie de ces ouvriers espagnols, italiens ou polonais qui ont contribué à construire New-York, en donnant parfois leur vie tout en haut de ces gratte-ciel sans filets de protection ni de casques.
Le Livre qui va vous faire faire une promenade dans le monde des années 1900 à 1946, traverser l'histoire ouvrière et des migrations vers les États-Unis, à la recherche d'une vie meilleure. Le héros est l'un de ceux-là : Né dans un village du sud de la France, exilé après avoir déserté à la guerre, il fera en sorte de trouver cette vie meilleure en travaillant dans un ranch en Argentine et ensuite en contribuant à la grandeur de l'Amérique à la construction de l'Empire State Building. Il passera sa vie à écrire à sa famille et ne jamais la perdre de vue, loin, très loin au delà des mers et des océans qu'il parcourra sans se décourager une seule minute. Retrouvera t'il sa famille ? Vous le saurez en lisant le livre "Partout où que tu sois" d'Isabelle Logar Garrofé
vente sur Amazon en version papier et numérique
vente en Fnac et Kobo en version numérique
vente à Sigean à la librairie Hall de la Presse et Spar

vendredi 18 novembre 2016

Le Livre qui va vous faire faire une promenade dans le monde des années 1900 à 1946, traverser l'histoire ouvrière et des migrations vers les États-Unis, à la recherche d'une vie meilleure. Le héros est l'un de ceux-là : Né dans un village du sud de la France, exilé après avoir déserté à la guerre, il fera en sorte de trouver cette vie meilleure en travaillant dans un ranch en Argentine et ensuite en contribuant à la grandeur de l'Amérique à la construction de l'Empire State Building. Il passera sa vie à écrire à sa famille et ne jamais la perdre de vue, loin, très loin au delà des mers et des océans qu'il parcourra sans se décourager une seule minute. Retrouvera t'il sa famille ? Vous le saurez en lisant le livre "Partout où que tu sois" d'Isabelle Logar Garrofé
Le livre est en vente sur Amazon en version broché et numérique, à la Fnac et kobo en version numérique seulement.
En vente également à Sigean, au Hall de la Presse et au Spar.


mardi 1 novembre 2016

Hello les amis,

Voici un très tel article sur l'Indépendant qui reflète bien l'ambiance du livre "Partout où que tu sois" et qui est sorti aujourd'hui dimanche 30 octobre 16.
Merci à Aube Auberose Coya Abadie et à William.